L’affichage publicitaire impacte depuis longtemps les consommateurs. L’arrivée de la télévision, puis d’internet a changé la donne. Les experts du marketing trouvent désormais d’autres solutions pour attirer l’attention de leur cible et générer des ventes.

Lesquelles sont-elles ?

Quel est le poids actuel d’un panneau publicitaire ?

Quelle stratégie de communication devez-vous choisir pour votre entreprise ?

Avant d’aller plus loin, sachez qu’il est délicat de préférer une stratégie de communication digitale à une campagne papier ou télévisée. Il est plus pertinent de juger ces deux actions comme complémentaires et de jouer sur les deux terrains.

 

Historique de l’affichage publicitaire

La première affiche promotionnelle a été éditée en 1660. C’était à Londres, dans The London Gazette, qui présentait alors un dentifrice. De nombreux autres projets s’ensuivent, générant un succès fort. Si fort qu’en 1990, ce secteur d’activité représente 0,76% du PIB français et embauche près de 50 000 personnes.

En 2021, l’affiche publicitaire est perçue favorablement par 74% des gens, ce qui en fait le média préféré des Français. Disponible à toute heure du jour et de la nuit, elle n’est pas intrusive comme le sont les publicités digitales. C’est pour cette raison que les consommateurs y sont attachés. De plus, ce canal est le plus rentable, comparativement aux autres modes de communication. Le ROI d’une affiche est en effet de 2€10, et de 1€30 pour la télévision.

Côté consommateurs, une étude publiée sur Memoireonline explique qu’après avoir visionné une publicité, 70% des étudiants interrogés avaient envie de consommer le produit en question. 25% des 150 personnes interrogées en ont consommé dans les 24 heures qui suivent leur exposition à la publicité. C’est dire l’efficacité du procédé.

Cependant, face aux évolutions digitales, l’affiche publicitaire doit se réinventer.

L’affiche pub se modernise, puisqu’elle intègre désormais des QR Codes et NFC. Elle est donc un élément pertinent dans votre communication entreprise. Et pas d’inquiétude concernant la perception qu’en ont les consommateurs. D’après les sondages, 62% apprécient les panneaux publicitaires lorsqu’ils vont à la gare, et 74% aiment y être confrontés, quel que soit le lieu où ils se trouvent.

 

Affichage publicitaire VS programmatique : un outil de communication d’avenir ?

La programmatique est en pleine expansion, notamment depuis la crise sanitaire. De quoi s’agit-il ? L’idée est de mettre en place des campagnes publicitaires automatisées. Netflix, par exemple, a calibré ses publicités pour qu’elles changent en fonction de la météo et de l’actualité. Elles ne sont pas créées et inventées par un homme, mais bel et bien par un logiciel. Les possibilités sont donc infinies.

Diesel a aussi investi dans cette stratégie de communication.

Certes, cette option est chère, mais elle offre de très bons résultats. En effet, les consommateurs n’ont pas l’habitude d’avoir des interactions publicitaires personnalisées. Ils sont donc plus sensibles à ces contenus qu’à une publicité forcée et impersonnelle comme il y en a tant sur internet.

 

Comment mettre en place une campagne publicitaire rentable ?

Pour faire simple, la communication 360 revêt 4 formes :

  • La publicité imprimée sur papier,
  • Les publications web,
  • La publicité radio,
  • La publicité télévisuelle.

Cependant, il n’existe pas un meilleur format. Elles sont toutes complémentaires. Vous devez analyser les habitudes et les préférences de votre cible pour obtenir de bons résultats. 

 

Quelques mots sur les différents supports publicitaires

La publicité à la télévision coûte extrêmement cher. Elle touche cependant une cible bien particulière, à des moments choisis. Le samedi matin, les programmes sont dédiés aux enfants, qui n’ont pas école. C’est donc le moment parfait pour diffuser cette merveilleuse publicité pour les jouets X ou pour les barres chocolatées Y.

La radio utilise pour sa part l’ouïe. Elle a un impact différent de la télévision, avec un degré d’engagement plus important de la part du futur client.

Le web permet quant à lui de mettre en place différentes stratégies marketing. Contenus vidéo, podcasts publicitaires, post Instagram ou encore publicités Facebook, les entreprises digitales n’ont que l’embarras du choix. Vous pouvez aussi envoyer des SMS publicitaires ou des mailings programmés à l’avance. Tout est possible.

 

Conseils pour faire un bon affichage publicitaire

Tout d’abord, il est essentiel de faire un repérage efficace des spécificités de votre secteur géographique et de votre secteur d’activité. 

Trouvez le bon lieu

S’afficher à proximité de la concurrence semble doper le business. En outre, vous ciblez un public intéressé par la thématique. S’ils ne trouvent pas le produit qui leur convient chez votre concurrent, ils viendront chez vous. Misez aussi sur les endroits où il y a des ralentissements, des bouchons ou des haltes. Ainsi, les consommateurs ont tout le temps de regarder votre contenu et ne passent pas devant sans le voir.

 

Faites une étude de marché, puis élaborez un plan d’action

Un hypermarché ou un parc d’attractions intéresse les clients dans un grand rayonnement. Ce n’est pas le cas d’un artisan, qui doit opter pour une diffusion de proximité. Il en va de même pour l’angle de la publicité. Un salon de l’agriculture (événement ponctuel) ne sera pas présenté de la même manière qu’une ouverture de commerce (événement qui dure dans le temps).

Prenez le temps d’analyser et de créer une campagne papier sur mesure, qui captivera ceux qui y sont confrontés.

 

Choisissez la bonne taille

La taille dépend de l’emplacement auquel la publicité est destinée. Une affiche publicitaire de 2m² sera parfaite pour un centre-ville tandis qu’un panneau de 12m² sera positionné le long d’une route.

 

Commencez les démarches liées à votre publicité entre 1 et 2 mois à l’avance. Les délais d’autorisation sont longs. Il est donc important de ne pas tout faire dans l’urgence.

 

En conclusion, nous pouvons dire que l’affichage publicitaire a toute son importance. Il touche un autre public que les internautes, ce qui élargit le carnet d’adresses. Prenez l’exemple du traditionnel « Centre commercial à 5 minutes ». Nous avons tous un jour suivi le pictogramme qui explique comment s’y rendre, pour faire le plein d’essence ou acheter du lait. De même, vous appréciez les échantillons fournis dans les magazines. Ce sont encore une fois des publicités papier. Les publipostages sont toutefois décrits comme assez gênants par ceux qui les reçoivent, donc misez sur le bon format et déterminez le bon moment pour les diffuser. Comme pour une stratégie de communication digitale. 

Cette approche peut encore être pertinente, à condition de faire les bonnes analyses et de mesurer les potentiels retours sur investissement. Pour des actions plus ponctuelles et sur une courte durée, nous vous recommandons de mettre en place une stratégie marketing sur les réseaux sociaux. Afin de vous aider dans votre développement et afin d’identifier les bonnes techniques, n’hésitez pas à faire appel à l’équipe Forcola. Nos experts vous donnent des actions personnalisées en fonction de vos objectifs.