Après avoir retiré l’onglet permettant de suivre l’activité de ses abonnés, Instagram a annoncé la disparition des likes sur la plateforme. Cette initiative divise et fait parler d’elle, mais quel est son but et son impact vis-à-vis du marketing d’influence ? Nous vous apportons toutes les réponses dans cet article !

Des likes invisibles pour les abonnés

L’initiative des likes invisibles est en phase de test sur Instagram depuis mi-avril au Canada, puis plus récemment en Australie, au Japon, en Nouvelle-Zélande, au Brésil, en Irlande et même en Italie.

La semaine dernière, c’est aux États-Unis que certains comptes verront leurs likes disparaître. Le lancement de ce test sur un territoire clé pour la plateforme atteste d’une initiative très sérieuse qui sera développée prochainement pour tous les utilisateurs.

L’annonce n’est pas négligeable puisque selon une étude du Pex Reasearch Center, 71% des jeunes Américains entre 18 et 24 ans utilisent ce réseau social !

Dans le reste du monde et en France,  Instagram a commencé à faire disparaître progressivement les likes dès jeudi 14 novembre dans la soirée.

Le but ? Masquer les likes pour mettre fin aux concours de popularité et à l’anxiété qu’ils entraînent, mais aussi favoriser un engagement plus réel.

Concrètement, les « J’aime » que l’on appelle aussi « Likes » sont masquées pour l’ensemble des utilisateurs qui visitent un profil, mais pas pour le compte en lui-même. Les fameux cœurs seront donc toujours comptabilisés, mais seulement accessibles en tant que statistiques du compte.

Sur le Feed d’Instagram, les posts porteront donc la mention : « Aimé par Forcola et d’autres personnes » plutôt que « Aimé par Forcola et 456 autres personnes ».

 

Pourquoi supprimer les likes ?

Lors d’une conférence, le PDG d’Instagram, Adam Mosseri, a expliqué que l’idée principale est d’abaisser la pression imposée par ce réseau devenu un lieu de compétition. Il souhaite apporter aux utilisateurs un espace sûr où se reconnecter avec les personnes qu’ils aiment et s’inspirer.

En effet, des chercheurs en média sociaux ont déterminé que les utilisateurs adaptent leur contenu à des thèmes qui suscitent le plus d’engagement, mais aussi souvent le plus d’indignation.

Ce que souhaite donc l’entreprise, c’est de permettre aux amis et aux abonnés de se concentrer sur la qualité des photos et vidéos partagées plutôt que sur le nombre de likes qu’elles ont engendré.

Selon BFMTV, masquer les likes mettrait fin aux batailles d’ego qui font rage auprès des internautes. Ils citent d’ailleurs le sociologue canadien André Mondoux, professeur à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) :

Sur les médias numériques, il y a l’idée de parler de soi-même, de le faire pour satisfaire l’ego“.

Mais d’où provient le mal-être des jeunes utilisateurs exactement ? Tout simplement de la dépendance qu’engendre ce type de réseau social. Il est facile de se comparer avec d’autres comptes et de se dénigrer si l’on ne reçoit pas le même engouement.

Une baisse de likes peut entraîner un sentiment de rejet ou d’abandon.

Une étude de la Royal Society for Public Health classait Instagram comme le pire réseau social en 2017, pour la santé mentale des jeunes. Elle se basait sur 14 critères incluant la perception de soi, le harcèlement ou encore l’anxiété.

 

Quel impact pour le marketing d’influence ?

Selon TechCrunch, ce n’est pas sans conséquences pour les influenceurs et les marques. Certains comptes ayant beaucoup d’abonnés auraient vu leur nombre de likes baisser de 3 à 15%.

Pour certains, dissimuler cette donnée complique le fait de trouver des influenceurs pertinents et n’aide pas à déterminer combien d’abonnés sont légitimes. Des comptes de 5000 abonnés ne suscitant qu’une centaine de likes étaient vite catalogués.

Pour d’autres, les marques dont la stratégie est axée sur le marketing d’influence trouveront plus facilement des influenceurs de qualité. En supprimant la visibilité sur les likes, les utilisateurs sont forcés de produire un contenu plus attractif et plus qualitatif !

En réalité, les plus pénalisés sont les « faux influenceurs » puisque cela met fin à l’achat de faux likes visant à accroître leur popularité sur Instagram. Ils ne pourront plus tromper les internautes !

Ce sont donc les véritables influenceurs qui seront mis en avant, puisqu’ils bénéficient déjà d’une communauté solide, engagée et qualitative.

En effet, plus que jamais le mot d’ordre sur Instagram est désormais : Interaction. Il faut à tout prix favoriser les interactions via des commentaires de qualité avec vos abonnés. C’est ainsi que vous pourrez montrer la force de votre compte Instagram et que l’algorithme de ce réseau social soutiendra vos publications.

 

Les likes invisibles aussi sur Facebook

Si cette mesure est d’abord testée sur Instagram, elle compte aussi être lancée sur Facebook.

Lorsque TechCrunch a interrogé le célèbre réseau social sur ce sujet, Facebook a appuyé cette déclaration sans donner beaucoup plus d’informations.

Le fameux réseau social tente de sauter sur l’occasion pour récupérer des utilisateurs, ou du moins de ne pas en perdre. Les abonnés pourraient se sentir moins inquiets de leur popularité en publiant !

Mais cela vient sans doute du fait que Facebook est délaissé depuis quelque temps au profit d’autres réseaux appréciés des plus jeunes comme Snapchat, TikTok ou bien sûr Instagram.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit du réseau qu’utilisent leurs parents, mais aussi parce qu’ils aiment la nouveauté. Ils copient leurs idoles en utilisant les réseaux qui ont leur préférence et Facebook leur semble un peu démodé.

C’est en tout cas ce que nous explique le site « 20 minutes » en nous apportant l’exemple du compte Instagram de Kylian Mbappé, footballeur au Paris Saint-Germain, qui est suivi par 33,3 millions d’abonnés contre seulement 2 millions sur sa page Facebook.

Et d’après le site Wired, Twitter et Youtube envisagent aussi de dissimuler ce type de compteurs. Serait-ce l’avenir des réseaux sociaux ?

 

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de croissance via Instagram ou Facebook ?  Ne vous souciez pas des likes, Forcola est là pour vous aider.